LE SYNDICAT NATIONAL DES PROFESSIONNEL.LE.S DE LA PETITE ENFANCE

(INFO)

22-06-2020

Le SNPPE, vous en avez peut-être entendu parler ? Il y en avait bien besoin, le voilà, le syndicat des professionnel.le.s de la petite enfance. Quelques acteurs courageux se lancent et déjà les énergies se rassemblent.

 

En effet plus que jamais les professionnel.le.s du secteur ont besoin de soutiens et d'acteurs représentatifs et vigilant. La FNEJE soutient pleinement le SNPPE.

Découvrez toutes les informations sur leur document récent de présentation du projet (cliquez ci-bas), mais aussi via :

- cet article des prosdelapetiteenfance (29 mai)

- la page facebook du SNPPE

Bonne lecture.

COMMUNIQUE PAS DE BEBES A LA CONSIGNE - LES LECONS DE LA CRISE SANITAIRE

(INFO)

22-06-2020

Le nouveau communiqué de PBBC est arrivé ! Bonne lecture !

LETTRE AU PRESIDENT : QUELLES QUALITES POUR LE.LA PROCHAIN.E DEFENSEUR.E DES DROITS ?

(INFO)

21-06-2020

Jacques TOUBON termine sa fonction de Défenseur des Droits, une fonction clé qui a toute son importance également dans le monde social et celui de l'enfance.

 

Cette lettre ouverte, issue d’une initiative collective associant jeunes et associations, a pour objectif d’exposer les qualités et compétences qui nous paraissent essentielles à prendre en compte dans le choix du.de la prochain.e Défenseur.e des Droits et de ses adjoint.e.s, sous le prisme des droits de l’enfant et des jeunes.

Bonne lecture.

22 JUIN : SUITE DU DECONFINEMENT - PETITE ENFANCE

(INFO)

14-06-2020

Suite à la prise de parole du Président de la République, voici des informations claires quant à la nouvelle étape de déconfinement dans le champ de la petite enfance.

Un document complet est en préparation pour les professionnels et gestionnaires.

Bonne lecture !

COMMUNIQUE DE PAS DE BEBES A LA CONSIGNE DU 18 MAI

(INFO)

17-05-2020

Pour les tout petits et les adultes dans les modes d'accueil : déconfinement bien raisonné ou déconfiture des conditions d'accueil ?

 

"Le déconfinement des jeunes enfants et leur retour dans les modes d'accueil ont débuté le 11 mai, sur la base des recommandations d'un guide ministériel très fourni sur les enjeux de sécurité sanitaire mais moins disert sur leur articulation avec des conditions d'accueil favorisant l'épanouissement des tout petits."

Découvrez le communiqué du collectif Pas de Bébés à la Consigne, en cliquant ci-bas.

Bonne lecture à toutes et tous !

REPRISE DES EAJE : LES RECOMMANDATIONS NATIONALES - LA REACTION DE LA FNEJE

(FNEJE) (INFO)

08-05-2020

Nous avons lu attentivement le guide des recommandations nationales reçu le jeudi 7 mai. Il était important de vous livrer notre analyse et nos interrogations.

Notre communiqué est ainsi en pièce jointe.

Découvrez aussi le décryptage du site lesprosdelapetiiteenfance.

Bonne lecture à toutes et tous !

COMMUNIQUE FNEJE DU 6 MAI - DECONFINEMENT

(FNEJE)

05-05-2020

Il est de notre rôle, en tant que spécialistes de la petite enfance, de veiller au respect des besoins fondamentaux des enfants, des parents et des professionnel.le.s, dans l'accueil collectif comme individuel.

Voici notre communiqué, plus que jamais lourd de sens, que nous vous invitons à largement relayer.

 

Bonne lecture !

COVID19 ET DIPLOMES DU TRAVAIL SOCIAL - LES REPONSES DE LA DGCS

(INFO)

01-05-2020

Comment vont se passer les examens pour les étudiant.e.s de 3ème année ?

Comment se passent les préparatifs pour l'entrée en 1ère année ?

Les rattrapages seront-ils possibles ?

...

Réponses à ces questions et d'autres avec la DGCS, dans le document ci-joint.

LA PLATE-FORME ASSURER L'AVENIR DE LA PMI FAIT PEAU NEUVE SUR SON SITE !

(INFO)

01-05-2020

Le site de cette plate-forme dont la FNEJE fait partie, fait peau neuve, l'occasion de remettre la lumière sur son action :

"La plate-forme « Assurer l’avenir de la PMI » s’est constituée en novembre 2011 à l’initiative de 14 organisations professionnelles, citoyennes, associatives et syndicales, sur la base d’une charte fondatrice en faveur du développement du dispositif de protection maternelle et infantile.


Près de 10 000 signataires ont soutenu son action en paraphant l’appel-pétition pour un plan d’urgence PMI en décembre 2013. Une journée nationale de mobilisation inédite a regroupé début 2014 environ 1500 manifestant.es dans une vingtaine de villes et permis l’ouverture de discussions avec le ministère de la santé.

Prolongeant ces actions, le vote de la loi de santé en 2016 a consacré la place de la PMI et de la santé de l’enfant dans la politique nationale de santé et a débouché sur l’ installation d’un comité d’animation national des actions de PMI (CANA-PMI) co-piloté par la Direction générale de la santé et l’Assemblée des départements de France.

Poursuivant sa mobilisation la « plate-forme Assurer l’avenir de la PMI » a obtenu en 2018 du gouvernement le lancement d’une mission sur l’évolution de la politique de PMI, confiée à Michèle Peyron, députée.


Une contribution lui a été soumise par la plate-forme et Madame Peyron a remis son rapport en 2019, intitulé Pour sauver la PMI, agissons maintenant !, présentant un ensemble de préconisations salutaires pour l’évolution de la PMI.

La plate-forme « Assurer l’avenir de la PMI » persiste et signe : elle a récemment été auditionnée par la commission des 1000 premiers jours et a présenté à Adrien Taquet en mars 2020 de nouvelles propositions de mesures prioritaires pour la PMI."

REPRISE DES ACCUEILS LE 11 MAI - NOTRE POSITION VIA PAS DE BEBES A LA CONSIGNE

(FNEJE)

22-04-2020

Voici la lettre ouverte de Pas de bébés à la consigne, adressée au Gouvernement et au Président de la République, sur la reprise des EAJE et des accueils individuels le 11 mai.

La FNEJE a participé à cette lettre à l'appui des retours du terrain, venant de toute la France.

Bonne lecture et n'hésitez pas à diffuser autour de vous !

DEEJE - DES REPONSES POUR L'EXAMEN 2020 !

(INFO)

21-04-2020

Les étudiants EJE en 3ème année sont dans le flou pour leurs examens mais voilà des réponses, partagées par un communiqué de la FNEMS - Fédération Nationale des Etudiant.e.s en Milieu Social ! Des membres de la FNEJE ont aussi eu localement (Dijon, Poitiers, Montpellier, ...) ces mêmes réponses.

De nouvelles informations officielles (un arrêté) pourraient arriver dans les prochains jours.


FNEMS : (page facebook)

DGCS/COVID - PMI ET MODES D'ACCUEIL 0 - 3 ANS

(INFO)

16-04-2020

"Vous trouverez ci-joint une fiche soulignant l’intérêt de l’action des PMI auprès des professionnels de l’accueil du jeune enfant (assistants maternels et professionnels des établissements), en particulier pour leur bonne compréhension et mise en pratique des consignes sanitaires et pour la bonne marche de l’accueil des enfants des professionnels prioritaires.

 

La fiche contient des recommandations d’actions que les services départementaux de PMI peuvent mener en ce sens, dans le respect du principe de distanciation et sans nuire à la poursuite des autres missions de la PMI, en particulier en matière de prévention et de suivi des femmes et des enfants et de planification.

 

L’ensemble des informations concernant les modes d’accueil du jeune enfant sont en ligne sur le site du ministère des solidarités et de la santé.

 

Nous vous remercions pour votre mobilisation et restons pleinement à vos côtés.

 

Cordialement"

DGCS/COVID - PLATEFORME DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE AUX PROFESSIONNELS

(INFO)

16-04-2020

"Mesdames, Messieurs,

 

La situation liée à l’épidémie de Covid-19 constitue une situation potentiellement stressante pour de nombreux professionnels mobilisés sur différents aspects de la gestion de crise. Pour y répondre, le Ministère des Solidarités et de la santé a mis en place un numéro vert à destination des professionnels du secteur sanitaire, social et médico-social. Ce numéro vert  s’adresse aux personnels soignants, aux étudiants, aux personnels administratifs et logistiques confrontés sur le terrain à des situations inédites et aux professionnels en charge de l’accompagnement des personnes vulnérables (notamment les EHPAD, les établissements et services prenant en charge des personnes handicapées, les services de l’ASE, les structures d’hébergement ou les mandataires judiciaires à la protection des majeurs). Ce numéro  vise principalement les personnels des établissements ou services n’ayant pas pu à ce stade mettre en place un dispositif de soutien psychologique pour les personnels. S’agissant des services de l’ASE, vous pouvez notamment communiquer l’information à vos interlocuteurs au sein des conseils départementaux.

 

Le n° vert permet d’accéder à une plateforme de psychologues pour les personnels soignants/accompagnants des établissements et services sanitaires sociaux et médico-sociaux (N° vert accessible de 8H00 à Minuit) :

 

N° vert : 0800 73 09 58

 

Vous trouverez également en pièce jointe la plaquette de présentation du dispositif.

 

 

 Prenez soin de vous et de vos proches,"

DGCS/COVID - SOUTIEN A LA PARENTALITE - ACTIONS ET FONDS EXCEPTIONNEL DE SOUTIEN AUX ASSOCIATIONS OFFRANT UN ACCOMPAGNEMENT A DISTANCE

(INFO)

16-04-2020

"Vous trouverez ci-joint une fiche relative au soutien des parents face aux difficultés créées ou renforcées par le confinement.

 

Elle présente en particulier :

-          La mise en place d’un fonds national exceptionnel de 500.000 euros pour soutenir les associations déployant des actions d’envergure nationale (ex. permanence téléphonique, mise en ligne de conseils à destination des parents) en particulier à destination des familles vulnérables (ex. monoparentales, nombreuses, défavorisées, en hébergement d’urgence, confrontées au handicap, etc.) ;

-          La mobilisation des Caisses des allocations familiales pour recenser et soutenir les actions d’envergure locale, et déployer des actions permettant d’aller vers les familles les plus susceptibles d’être en difficulté ;

-          La mise en place du programme Mon accueil de loisirs à la maison par la Caisse nationale des allocations familiales et la Direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative."

Fiche de projet pour demande de fonds à télécharger ici.

ASSOCIATIONS ET AVOCATS DEMANDENT DES MESURES CONTRAIGNANTES POUR ASSURER LA PROTECTION DE TOUS LES MINEURS NON ACCOMPAGNES DANS LE CONTEXTE DE L’EPIDEMIE DU COVID-19

(INFO)

05-04-2020

"Paris, le 6 avril 2020
 
36 Associations et syndicats s’associent à 88 avocats d’enfants et adressent une lettre ouverte au Premier Ministre pour l’alerter sur la situation dramatique de nombreux mineurs isolés qui, malgré les mesures prises par le gouvernement, continuent à être laissés sans protection. 
 
Les obstacles à l’accès à une protection effective pour les mineurs isolés existaient avant la crise sanitaire, ils perdurent aujourd’hui. Les quelques mesures prises ces derniers jours et les recommandations adressées aux conseils départementaux ne suffisent pas à préserver tous les enfants de la rue lors des différentes étapes de leur parcours. Les nombreux exemples cités dans la lettre démontrent que :
 

  • certains départements continuent de leur refuser l’accueil provisoire d’urgence lorsqu’ils se présentent pour demander une protection, en violation de la loi.

  • d’autres mettent fin à leur prise en charge après avoir remis en cause leur minorité.

  • des ordonnances de placements provisoires prises par les juges des enfants ne sont pas exécutées.

  • les enfants et adolescents dont la minorité a été contestée avant la crise doivent survivre dans la rue, des campements ou des squats et sont exposés à tous les dangers.

 
L’épidémie de Covid-19 renforce immanquablement les risques rencontrés par ces jeunes dont l’état de santé est déjà fragilisé : impossibilité de respecter les mesures de confinement, accès insuffisants à l’alimentation, à l’hygiène et à l’eau, carences d’informations adaptées sur les gestes barrières et les précautions à prendre, difficultés d’accès aux soins.
 
Les conditions indignes dans lesquelles ils vivent les fragilisent face au Covid-19. La crise sanitaire les prive, en grande partie, du soutien que leur fournissaient les associations et les permanences juridiques, elle rend impossible l’accès à certains services administratifs et à de nombreux tribunaux pour enfants. Rien n’est prévu pour les jeunes qui présentent une forme non aggravée du Covid-19 et doivent faire l’objet d’un suivi médical et d’un confinement individuel, les centres dits « de desserrement » étant réservés aux majeurs.
 
Des solutions existent pourtant afin d’imposer aux départements le respect de leurs obligations en matière d’accueil provisoire et pour garantir la protection effective des enfants et adolescents dont ils ne reconnaissent pas la minorité. Nous sommes conscients de la difficulté qu’il y a à organiser la réponse publique, en cette période de crise qui touche l’ensemble des secteurs sociaux. Certaines mesures en faveur des personnes vulnérables ont d’ores et déjà pu être prises. Elles restent cependant quasi inexistantes pour les mineurs et jeunes majeurs isolés.
 
Nous proposons dans cette lettre ouverte une série de mesures immédiates à prendre afin qu’aucun enfant, que ce soit durant l’état d’urgence sanitaire ou une fois cet état levé, n’ait à dormir dans la rue ou dans des lieux indignes et dangereux. Les enfants isolés ne doivent pas être oubliés."

REPONSE DE LA PMI APRES UNE LETTRE PUBLIQUE DE B.CYRULNIK / P.DUVAL / A-S.ROCHEGUIDE

(INFO)

01-04-2020

"L’institut Boris Cyrulnik prend la parole au nom des professionnels de la petite enfance pour dénoncer les carences des centres de PMI dans la prise en charge de la crise sanitaire que nous traversons. Et critique notamment son attitude vis à vis des professionnels de la petite enfance. Une lettre au goût amer et peu solidaire à laquelle la Plateforme  Assurer l'Avenir de la PMI répond point par point." (extrait de l'article réalisé par lesprosdelapetiteenfance.fr sur ce sujet)

 

La réponse complète de la PMI est disponible ci-bas.

COVID19 - "SANTE PUBLIQUE FRANCE" INFORME SUR LE SECTEUR PETITE ENFANCE

(INFO)

01-04-2020

Découvrez les toutes dernières informations apportées par l'organisme "Santé Publique France" (SPF) dans son document ci-joint.

SPF vous propose également de retrouver des informations orientées tout public, sur son site via une page dédiée.

Bonne lecture !

POINT D'ECOUTE GRATUIT ET INFORMATIONS - N'HESITEZ PAS !

(INFO)

25-03-2020

Point d'écoute reseaudesparents.org :

"Le confinement nous amène à vivre dans une promiscuité qui peut être embarrassante. Gérer les devoirs, le travail, l’entretien de la maison, les courses, les câlins, les histoires, les écrans, les relations avec les amis, la famille à distance, les ados qui tournent en rond… (la liste est longue) dans un espace restreint. C’est comme si nous partions en bateau en famille sans apercevoir le cap, ni la fin de la croisière. Cette situation génère des angoisses aussi bien pour les parents que pour les enfants. L’anxiété mal digérée entraine de la violence: les violences éducatives ordinaires, les violences conjugales, les violences entre frères et soeurs…"

Découvrez aussi le point d'écoute de l'association Les Pâtes au beurre :

"En cette période difficile de confinement qui oblige les familles à rester chez elles, parfois dans des contextes de promiscuité difficiles, les Pâtes au Beurre restent disponibles par téléphone. Un psychologue répond aux parents, du lundi au vendredi de 9h à 21h, et le samedi de 9h à 12h.
Un seul numéro : 02 40 16 06 52.
Retrouver l'information sur la page Facebook des Pâtes au Beurre"

D'autres informations parentalité - enfant - confinement :

Comment se prémunir du coronavirus ? Quel impact le confinement peut-il avoir sur enfants et adolescents ? Faut-il reporter les consultations de suivi du pédiatre ? Allaitement et Covid19 ?… Autant de questions posées par bon nombre de parents en cette période inédite.

Le comité d’experts mpedia a mis  à disposition des parents et des professionnels de la petite enfance et de la santé des ressources concrètes sur https://www.mpedia.fr/cat-coronavirus/.

PLATEFORME NATIONALE POUR LES FAMILLES AVEC ENFANT(S) EN SITUATION D'HANDICAP

(INFO)

25-03-2020

"Sous l’égide du Secrétariat d’Etat aux Personnes Handicapées

 

Une plate-forme nationale de soutien

aux familles ayant un enfant en situation de handicap

 

Dans un contexte de crise sanitaire sans précédent, le Président de la République nous a appelés à nous protéger et à protéger nos proches pour limiter la propagation du Coronavirus Covid-19. Mais il nous a invités, dans le même temps, à inventer de nouveaux liens de solidarité, et particulièrement auprès des personnes les plus vulnérables.

 

Dans cette période de confinement nécessaire, les parents ayant un enfant en situation de handicap, plus que tous les autres, sont particulièrement exposés à l’isolement et à l’épuisement physique ou psychologique.

 

C’est pourquoi, sous l’égide du Secrétariat d’Etat aux Personnes Handicapées, la Fédération Nationale Grandir Ensemble lance, à compter du lundi 23 mars 2020, une plate-forme nationale d’écoute, d’aide et de soutien aux familles ayant un enfant en situation de handicap, avec quatre objectifs :

 

- permettre aux familles, notamment monoparentales, de bénéficier de quelques moments de répit, par une intervention de professionnels habilités à leur domicile, pour leur permettre de se reposer, de faire leurs courses, de consacrer du temps au reste de la fratrie ;

 

- permettre aux familles ne pouvant pas quitter leur domicile, de bénéficier d’une aide de volontaires pour faire leurs courses de première nécessité ;

 

- proposer aux familles des espaces d’écoute ou de conseil éducatif à distance pour surmonter les phases plus difficiles ;

 

 - accompagner les personnels soignants ou ayant une activité vitale pour le pays, lorsqu’ils sont eux-mêmes, parents d’un enfant en situation de handicap afin de trouver une solution de garde adaptée aux besoins spécifiques de leur enfant.

 

Les missions de cette plate-forme s'inscrivent en complément des mesure déjà prises par l'Etat et ne substituent pas aux missions des établissements médico-sociaux qui assurent une continuité d'accompagnement auprès des familles. Elle agit en complémentarité des dispositifs existants, en coordination avec les autres réseaux ou chaînes de solidarité qui se mettent en place, et dans le strict respect des règles sanitaires en vigueur.

 

Les familles peuvent contacter l'équipe de la Plate-forme TOUS MOBILISES, du lundi au samedi (de 9h à 12h et de 14h à 17h)

 

 

0 805 035 800

(numéro d’appel gratuit)

 

www.grandir-ensemble.com

 

Au nom de toute l'équipe de la Plate-Forme TOUS MOBILISES, je vous remercie de bien vouloir diffuser cette information dans vos différents réseaux.

 

Bien cordialement,

 

Laurent THOMAS

Délégué Général de la Fédération Nationale Grandir Ensemble"

26.03 : PIECE DE THEATRE GRATUITE EN LIGNE - "DEFAILLANCES" - PROTECTION DE L'ENFANCE

(INFO)

23-03-2020

"JEUDI 26 mars 2020 à 20h : Evènement Facebook Live diffusé par l’EMC


Lien actif à 20H, en cliquant sur le bouton plus bas.

Pour participer à la solidarité envers le spectacle vivant et le théâtre contemporain, l’EMC a le plaisir de diffuser la pièce DEFAILLANCES, écrite par Blandine Bonelli,
Une création de la compagnie Bonnie et Jacques mise en scène par Daniel Berlioux et filmée à l’EMC le 22 novembre 2019.

Dans un service de protection de l'enfance, on trouve des jeunes en difficulté, des parents perdus et des professionnels aguerris.
Au delà du parcours des enfants, Défaillances rend compte du fonctionnement de toute une machine institutionnelle, dans laquelle la violence et la folie des situations individuelles se diffusent en circuit fermé.

Défaillances de Blandine Bonelli mise en scène par Daniel Berlioux avec Alexis Mavropoulo, Baptiste Philippe, Blandine Bonelli, Marion Plourde.
Lumières : Patricia Ravelo.

🔥🔥🔥En partenariat avec :
L’ASSOCIATION EVEIL ET SENS GRANDIR ENSEMBLE
https://m.facebook.com/profile.php…
et LA CROIX ROUGE /
le relais la PASSERELLE 92
FEDERATION NATIONALE EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS IDF
https://www.facebook.com/Fneje-Paris-Ile-De-France-878278405560976/
UN ENFANT UNE FAMILLE
https://www.facebook.com/unenfantunefamille.parrainage/"

18 MARS - CORONAVIRUS - COMMUNICATION DE LA DGCS

(INFO)

17-03-2020

"En complément de la fiche consignes adressée samedi 14 mars, et en réponse à vos questions, nous partageons avec vous ces éléments de précision relatifs à l’accueil des enfants de moins de 3 ans durant la crise sanitaire du Covid 19.

 

Cette première liste de questions/réponses vous fournira des éclairages utiles, notamment sur l’accueil des enfants des professionnels prioritaires. Elle sera mise en ligne et régulièrement actualisé.

 

Nous vous rappelons qu’à ce jour, et jusqu’à nouvel ordre :

  • L’accueil dans les crèches est suspendu sauf :

    • Dans les établissements attachés à un établissements de santé, social ou médico-social ;

    • Dans tous les établissements retenus par le préfet pour offrir des solutions d’accueil aux enfants des professionnels prioritaires (sous réserve d’y constituer des groupe de 10 enfants maximum) ;

    • Dans les micro-crèches (sous réserve de ne pas dépasser 10 enfants simultanément accueillis).

  • L’accueil dans les MAM est maintenu sous réserve de ne pas dépasser 10 enfants simultanément accueillis. Tous les enfants peuvent être accueillis. Si un choix doit être fait, il est recommandé de donner la priorité aux enfants des professionnels prioritaires.

  • L’accueil chez les assistants maternels est maintenu. Tous les enfants peuvent être accueillis. Si un choix doit être fait, il est recommandé de donner la priorité aux enfants des professionnels prioritaires.

  • Chaque assistant maternel est exceptionnellement autorisé à accueillir jusqu’à 6 mineurs, y compris ses propres enfants de moins de 3 ans. Le nombre d’enfants simultanément présents au domicile de l’assistant maternel ne doit cependant pas dépasser 10.

 

De manière générale, au regard des circonstances exceptionnelles nées de la crise sanitaire que nous vivons, il est important que les règles appliquées localement n’alourdissent pas les consignes nationales et ne nuisent pas au maintien d’une offre d’accueil suffisante pour que les professionnels prioritaires puissent maintenir leur plein activité.

 

De nombreuses questions relatives aux compensations financières ont légitimement été adressées depuis le début de la crise sanitaire.

Des mesures financières exceptionnelles vont être déployées par le gouvernement en étroite collaboration avec d’autres opérateurs étatiques (Caisse nationale des allocations familiales, Pajemploi, etc.) afin de vous soutenir.

Nous partagerons avec vous l’ensemble de ces informations lorsque les dispositions auront été stabilisées.

Vous trouverez pour l’heure les communiqués de presse du Ministère du travail relatifs à la mise en place d’un système d’activité partielle à effet rétroactif pour les entreprises.

 

N’hésitez pas à nous adresser vos interrogations ou suggestions à l’adresse dgcs-alerte-covid@social.gouv.fr. Nous tâcherons d’y répondre dans les meilleurs délais et à vous tenir informés régulièrement. 

 

Vous pouvez également utiliser le formulaire accessible ici pour poser vos questions ou faire des suggestions.

 

Nous vous remercions pour votre mobilisation et restons pleinement mobilisés à vos côtés.

 

Cellule de crise DGCS-COVID19 – Secteur « petite enfance » "

KIT MPEDIA - UN OUTIL POUR LES ENFANTS ET LE LIEN AVEC LES ECRANS

(INFO)

14-03-2020

Mpedia.fr, soutenu par l’Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA), est un média «spécialiste de l’enfant». Indépendant et sans publicité, il a pour objectif d’informer et de rassurer les parents et, tout particulièrement, les plus jeunes
d’entre eux.

Découvrez son approche bienveillante sur la question parents-enfants et écrans, notamment via son kit pédagogique.

Trouvez plus d'informations ici et des outils disponibles en cliquant ci-bas.

[ ANNULATION ! ] RDV SAMEDI 21 MARS : CONFERENCE A.LEGENDRE : STRESS EN COLLECTIVITE & ASSEMBLEE GENERALE DE LA FNEJE NATIONALE

(FNEJE)

04-03-2020

[ EVENEMENT ANNULE ! ]

Grande journée à venir pour la FNEJE !

 

Nous vous proposons à toutes et tous, de venir vous joindre à notre assemblée générale qui aura lieu le samedi 21 mars avec un rassemblement convivial des représentants de toutes les FNEJE locales. A la Bourse du Travail de Paris, 3 rue du château d'eau, 75010 Paris.

 

Deux temps forts :

1 - La matinée sera dédiée à une belle conférence d'Alain LEGENDRE qui nous fait le grand plaisir de sa présence pour nous parler des réactions bio-émotionnelles et du stress des enfants en collectivité. Inscription gratuite (cliquez ci-bas) mais... places limitées !

2- L'après-midi sera l'occasion de venir assister à l'assemblée générale de la FNEJE NATIONALE, l'organisation représentante des EJE étudiant.e.s et professionnel.lle.s de France.

A très vite pour de riches échanges entre passionné.e.s !

Copie de -[ ANNULATION ! ] RDV SAMEDI 21 MARS : CONFERENCE A.LEGENDRE : STRESS EN COLLECTIVITE & ASSEMBLEE GENERALE DE LA FNEJE NATIONALE

(FNEJE)

04-03-2020

[ EVENEMENT ANNULE ! ]

Grande journée à venir pour la FNEJE !

 

Nous vous proposons à toutes et tous, de venir vous joindre à notre assemblée générale qui aura lieu le samedi 21 mars avec un rassemblement convivial des représentants de toutes les FNEJE locales. A la Bourse du Travail de Paris, 3 rue du château d'eau, 75010 Paris.

 

Deux temps forts :

1 - La matinée sera dédiée à une belle conférence d'Alain LEGENDRE qui nous fait le grand plaisir de sa présence pour nous parler des réactions bio-émotionnelles et du stress des enfants en collectivité. Inscription gratuite (cliquez ci-bas) mais... places limitées !

2- L'après-midi sera l'occasion de venir assister à l'assemblée générale de la FNEJE NATIONALE, l'organisation représentante des EJE étudiant.e.s et professionnel.lle.s de France.

A très vite pour de riches échanges entre passionné.e.s !

TRIBUNE DE JULIE MARTY-PICHON (PRESIDENTE FNEJE) SUITE A L'EMISSION "QUI VA GARDER MON ENFANT ?" DE PIECES A CONVICTION DU 5 FEVRIER 2020

(INFO) (FNEJE)

05-02-2020

L'émission d'hier soir "Qui va garder mon enfant ? Enquête derrière les murs des crèches privées" a mis en images de nombreuses difficultés quotidiennes vécues par les enfants et les professionnels dans les crèches de notre pays.

Julie MARTY-PICHON, Présidente de la FNEJE, publie une tribune forte de sens en réaction.

En pleine réforme des établissements des accueils de jeunes enfants, avec des mesures qui viennent encore dégrader cette situation quotidienne, cette tribune prend plus que jamais un caractère d'urgence.

LES ARBITRAGES DE LA LOI ESSOC SONT ARRIVES ET SONT INSUFFISANTS... EN ROUTE POUR LA MANIFESTATION DU 14 JANVIER 2020 !

(INFO)

20-12-2019

Bonjour à toutes et tous,

 

Nous avons reçu deux documents très importants de la part de la DGCS (Direction Générale de la Cohésion Sociale qui pilote la loi ESSOC - réforme de la petite enfance) ce 21 décembre : cliquez dessus pour les lire directement :

- Le projet de texte législatif de l'ordonnance réformant la petite enfance

- Les arbitrages du gouvernement présentés, suite à la concertation de divers organismes, dont la FNEJE

Le collectif "Pas de Bébés à la Consigne" a immédiatement réagi par un communiqué, (à lire en cliquant ci-bas).

Le gouvernement, s'il a concédé quelques éléments grâce à votre formidable mobilisation dans toute la France (notamment avec le maintien du taux d'encadrement et des qualifications nécessaires), a tout de même fait le choix de nombreux points synonymes de dégradations de nos conditions de travail et des conditions de vie des enfants en collectivité (surnombre à 115% au quotidien, microcrèche à 12 enfants, moins d'espace par enfants dans les grandes villes, et ainsi de suite....)

La manifestation du 14 janvier 2020 lancée par "Pas de Bébé à la Consigne" sera déterminante car juste avant le vote de la loi. Il est temps d'arrêter la priorisation de la quantité, et de se concentrer concrètement sur les bonnes conditions de vie des enfants et le travail des professionnels qui est déjà bien difficile !

Poursuivons notre formidable mobilisation pour le respect des enfants et de nos si beaux métiers sociaux. Toutes et tous ensemble nous avons obtenu des avancées, poursuivons nos efforts, c'est ensemble que nous y arriverons.

Pour rester informé.e.s quant aux manifestations du 14 janvier près de chez vous (heures / lieux) , suivez-nous sur les pages facebook de la FNEJE Nationale et de Pas de Bébés à la Consigne, suivez également nos sites.

Nous vous souhaitons en attendant, de bien douces et joyeuses fêtes à toutes et tous en cette fin d'année 2019 :-)

A bientôt chères et chers ami.e.s ! 

L'EQUIPE DE LA FNEJE NATIONALE

LA FONDATION POUR L'ENFANCE PUBLIE UNE BANDE DESSINEE CONTRE LES VIOLENCES EDUCATIVES ORDINAIRES (VEO)

(INFO)

16-12-2019

"Artisans du plaidoyer en faveur de la loi qui interdit toute forme de violence dite « éducative » dans le cadre de l’éducation des enfants promulguée en juillet 2019, concepteurs du guide « Devenir parent, pas si facile ! », la Fondation pour l’Enfance propose l’édition d’une bande dessinée en partenariat avec l’association StopVEO, « Petits instants parents-enfants », à l’occasion des 30 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant le 20 novembre 2019."

Cette bande dessinée est gratuitement téléchargeable, cliquez ci-bas.

Bonne lecture !

COMMISSION 1000 PREMIERS JOURS - LES PROPOSITIONS DE LA FNEJE

(INFO) (FNEJE)

13-12-2019

Bonjour,

La FNEJE comme vous le savez a été auditionnée par la commission des 1000 premiers jours.

A la suite de cet échange, la commission nous a demandé de mettre par écrit 5 à 10 propositions pour la qualité d'accueil dans la petite enfance.


Voici ces propositions transmises aujourd'hui à la commission.

N'hésitez pas à les partager dans vos réseaux respectifs.

 

Bien à vous,

 

Le CA National

LA FNEJE NATIONALE 

COMMUNIQUE PAS DE BEBES A LA CONSIGNE !

(INFO)

23-10-2019

Le nouveau communiqué de PBBC est arrivé ! Bonne lecture !

COMMUNIQUE 21.10 - PLATEFORME "ASSURER L'AVENIR DE LA PMI"

(INFO)

20-10-2019

"Alors qu'Adrien Taquet, secrétaire d’État, vient de présenter la stratégie gouvernementale de prévention et de protection de l’enfance, les acteurs et structures réunis au sein de la plateforme « Assurer l’avenir de la PMI » appellent le gouvernement à mettre le curseur sur la prévention précoce à travers une politique globale de promotion de la santé de l’enfant et de l'adolescent, des femmes et de la famille, et des moyens financiers substantiels."